Formation continue des soignants

FORMATION pratique

« Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire chez les personnes âgées hébergées ou hospitalisées ? »

Objectif de formation

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de mettre en oeuvre les pratiques professionnelles adaptées et nécessaires au maintien d’une bonne hygiène bucco-dento-prothétique chez les personnes âgées hébergées (résidents) ou hospitalisées (patients) et détecter les anomalies de la cavité buccale ainsi que les signes de la dénutrition.

  • Améliorer la mise en œuvre de la toilette buccale avec une approche et des techniques individualisées.
  • Solutionner la mise en échec ressentie par certains membres du personnel soignant.

Prérequis

Le stagiaire doit intervenir occasionnellement ou régulièrement dans la réalisation de la toilette quotidienne des résidents/patients

Public concerné

Cadre de santé, infirmière/infirmier, aide-soignant(e), aide médico-psychologique… intervenant occasionnellement ou régulièrement dans la réalisation de la toilette quotidienne des résidents/patients.

Organisation

Nombre de stagiaires : La formation se décompose en deux sessions pratiques de 6 stagiaires maximum par session (soit 12 stagiaires maximum par journée de formation).

Durée : Chaque session pratique dure 3h30 (soit un total de 7 heures par journée de formation).

Présentation des séquences de la formation pratique

1ère séquence : mise en situation de l’apprenant sur ses pratiques quotidiennes d’hygiène buco-dento-prothétique.

Observation du formateur afin d’analyser :

  • L’environnement.
  • Le matériel et les produits d’hygiène utilisés.
  • Les pratiques professionnelles mises en oeuvre par l’apprenant.

Méthode pédagogique

La méthode pédagogique employée est dite « active ».

Objectif pédagogique

Être capable de définir, à l’aide de données épidémiologiques, l’état bucco-dentaire des seniors autonomes et dÊtre capable d’identifier au moins un problème et/ou une difficulté rencontrée quotidiennement au cours de la toilette buccale des résidents/patients, qu’il concerne l’environnement, le matériel et les produits d’hygiène utilisés, ou bien encore les pratiques professionnelles mise en œuvre.

2ème séquence : réajustement des pratiques, par le formateur, après l’analyse effectuée au cours de la 1ère séquence.

  • L’hygiène bucco-dentaire en quelques mots.

Mise en œuvre d’une réflexion conjointe (formateur/apprenant) sur la séquence vue précédemment.
Démonstration et explications du formateur des pratiques optimales afin d’obtenir le résultat escompté.

Méthode pédagogique

La méthode pédagogique employée est dite « démonstrative ».

Objectif pédagogique

  • Être capable de différencier sa pratique par rapport à celle du formateur.
  • Être capable de citer le matériel et les produits d’hygiène adaptés.

3ème séquence : mise en autonomie de l’apprenant.

Observation du formateur des techniques acquises lors de la mise en situation et réajustement si besoin.

Méthode pédagogique

La La méthode pédagogique employée est dite « active ».

Objectifs pédagogiques

  • Être capable d’ouvrir et d’observer la cavité buccale sans douleur et dans le respect du résident/patient.
  • Être capable de repérer les prothèses dentaires, la plaque dentaire, les débris alimentaires, ainsi qu’une anomalie de la cavité buccale.
  • Être capable d’effectuer la toilette buccale sans douleur et dans le respect du résident/patient.
  • Être capable d’utiliser le matériel et les produits d’hygiène de façon adéquate.

4ème séquence : retour réflexif sur la formation avec l’ensemble des apprenants.

Réunion avec l’ensemble des apprenants sous la direction du médecin référent et/ou du cadre de santé afin de :

  • Valoriser la parole de chaque apprenant.
  • Verbaliser leur ressenti.
  • Prendre en compte les nouveaux besoins exprimés par les apprenants.

5ème séquence : rencontre entre le formateur et l’encadrement à la fin de l’action de formation.

Rencontre avec l’encadrement afin de restituer les observations faites au cours des sessions de formation :

  • Analyse des feuilles d’évaluations remplies en cours de formation.
  • Restitution de l’atteinte des objectifs de formation.
  • L’évaluation des apprenants

Un bilan écrit de la restitution après analyse des feuilles d’évaluations est adressé à l’encadrement dans un délai d’un mois maximum.

Des conseils et des pistes d’améliorations seront proposées dans ce rapport afin d’atteindre les objectifs visés.